Règlements

Règlements (2)

lundi, 25 août 2014 00:00

Règlement d'ordre intérieur

Écrit par

Règlement d’ordre intérieur

 

Introduction

  1. Le Collège étant un lieu de vie où les élèves se construisent par le fruit du travail scolaire et l’apprentissage de la vie en société, cette charte fixe les règles à suivre dans l’esprit de l’école et conformément au Décret « Missions » définissant les prescriptions de l’Enseignement Secondaire.
  1. Il conviendrait que l’application de ce règlement par tous aille de soi et qu’il ne faille pas y avoir recours. Ce règlement s’apparente à un outil de référence sur lequel on s’appuiera en cas de difficultés.
  1. Chacun veillera par son comportement et son état d’esprit au respect du présent règlement.
  1. Parallèlement à d’éventuelles sanctions, l’école privilégie le dialogue entre l’élève, les parents et les membres de l’équipe pédagogique. Le cas échéant, les parents et le Collège prendront contact via le mail de l’école, les éducateurs, le journal de classe ou le téléphone.
  1. Utilisation du nom ou du logo « Collège da Vinci ».

Tout  tract, site internet, blog, document émanant des élèves et comportant le logo ou la mention « Collège da Vinci » doit obligatoirement et préalablement être soumis à la direction pour accord. La responsabilité du Collège n’est pas engagée pour toute activité non autorisée par la directrice. En cas de doute, contacter la Collège.

Admission des élèves – inscriptions

  1. L’inscription d’un élève mineur se fera en présence des parents qui devront fournir :
    1. les coordonnées de l’école fréquentée antérieurement ;
    2. la copie recto-verso de la carte d’identité de l’élève ;
    3. la copie recto-verso de la carte d’identité des parents ou du responsable légal de l’élève mineur ;
    4. le bulletin de l’année antérieure ;
    5. pour les élèves du premier degré, le certificat d’études de base (CEB) : document original.
  2. Le chef d’établissement décide de l’inscription définitive, après vérification des pièces du dossier, après avis du Conseil d’admission si nécessaire, et en fonction des places disponibles.
  1. Lors de l’inscription, la personne responsable de l’élève mineur aura pris connaissance via le site de l’école :
    1. du règlement d’ordre intérieur (ROI) ;
    2. du projet d’établissement ;
    3. du règlement des études ;
    4. du projet éducatif et pédagogique.
  1. Un talon d’adhésion à ces règlements et projets sera signé pour accord par les parents et l’élève.
  1. La demande d’inscription doit être introduite au plus tard le premier jour ouvrable du mois de septembre.

Reconduction des inscriptions

  1. L’élève inscrit régulièrement le demeure jusqu’à la fin de sa scolarité, sauf :
    1. si les parents ont fait part, dans un courrier au chef de l’établissement, de leur décision de retirer l’enfant de l’établissement;
    2. si l’élève n’est pas présent à la rentrée scolaire, sans justification aucune;
    3. si un refus de réinscription est notifié au plus tard le 5 septembre (Article 91 du Décret « Missions ») ;
    4. si les parents de l’élève mineur ont un comportement marquant le refus d’adhérer aux différents projets et règlements de l’école, le Pouvoir Organisateur se réserve le droit d’exclure l’élève, l’année scolaire suivante et cela, dans le respect de la procédure légale ;
    5. si l’élève est exclu définitivement pour raison disciplinaire.

Fréquentation scolaire

  1. En dehors des congés et des vacances scolaires communiqués dans les éphémérides de l’école, tout élève mineur doit être présent aux cours jusqu’à la fin de l’année durant laquelle il atteint l’âge de 18 ans ou qu’il demeure inscrit dans l’école.
  1. L’élève est tenu de participer avec assiduité à tous les cours, les sports et les activités pédagogiques. Toute dispense éventuelle ne peut être accordée que par le chef d’établissement après une demande dûment justifiée par écrit et légalement acceptable.

Vie quotidienne

  1. Toute personne désirant entrer dans l’école est priée de se présenter en premier lieu au bureau des éducateurs à l’entrée afin de ne pas perturber le bon déroulement des cours.

Déplacement au sein du Collège

L’entrée du Collège se situe avenue Monseigneur Namèche, du côté du réfectoire.

Les élèves n’ont pas l’autorisation de passer par l’avenue des Tourterelles pour changer de local.

Sortie de l’établissement

  1. Les élèves restent à l’école du début des cours jusqu’à la fin de leur horaire.
  1. La sortie durant le temps de midi, pour rentrer en famille uniquement, n’est autorisée que si un accord avec les parents et le chef de l’établissement a été signé en début d’année.
  1. L’élève qui doit quitter l’école pour raison familiale ou pour tout autre motif ne peut le faire sans que ses parents aient préalablement averti l’éducateur. L’avertissement peut être fait par oral (téléphone) mais le motif écrit devra être fourni au plus tôt.
  1. Dès la 3ème année secondaire (second degré), il est permis aux élèves de quitter l’enceinte du Collège durant la pause de midi, si l’autorisation parentale a été signée et qu’ils sont en possession de leur carte de sortie. Dans ce cas, les élèves ne seront plus sous la responsabilité de l’école durant le temps de midi.

Il est attendu de chacun lors de ces sorties qu’il se comporte de façon polie et civilisée (respect du voisinage, respect de l’environnement, …).

En cas de retard aux cours lors de la reprise de l’après-midi, ils seront exclus du cours. Le Collège se réserve le droit de refuser la sortie au temps de midi à un élève en cas de non-respect des règles.

 

 

 

Obligations en matière de comportement des élèves

  1. A tout moment, les élèves sont soumis à l’autorité des membres du Pouvoir Organisateur, de la direction, de tous les enseignants, des éducateurs et du personnel auxiliaire d’éducation tant en dedans qu’en dehors de l’établissement.
  1. Les élèves s’engagent à se respecter et à respecter toute personne, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’établissement. Ceci implique de tous et à tout moment un comportement poli, courtois, respectueux et tolérant en actes et en paroles, y compris lors des activités extrascolaires.
  1. Indépendamment d’actions pénales que la victime serait en droit d’introduire, l’école se réserve le droit de prendre et de sanctionner des publications de l’élève sur les réseaux sociaux pour autant que cela ait une prolongation au sein de l’école (ex : harcèlement, insultes à un membre du personnel, …).
  1. Sur le chemin de l’école, il est attendu une attitude conviviale, tant par sécurité que par respect pour les autres.
  1. L’école est «non-fumeur». Cette règle s’applique aussi bien dans l’enceinte de l’école qu’aux rues visibles de l’école, à tout moment et de manière la plus stricte. Il va de soi que cette règle est étendue à la consommation de toutes substances pouvant entrainer une quelconque dépendance ou influence sur le comportement.
  1. L’élève veillera à se présenter à l’école dans une tenue vestimentaire décente et correcte. Dans le cas contraire, l’élève attendra chez l’éducateur que ses parents lui apportent une autre tenue. Dans le cas où ceux-ci sont dans l’impossibilité de répondre à la demande, l’école se réserve le droit de fournir la tenue à l’élève.

Le port de tout couvre-chef, de toute coiffure excentrique (rastas, (dé)colorations, rasage, piercings ostentatoires, etc.), de maquillage extravagant, de tops dénudant le ventre, de jupes ou de shorts trop courts (autorisé jusqu’à une main au-dessus du genou), de trainings, de jeans déchirés ou troués ou de pantalons à taille basse, etc. est interdit à l’école.

  1. Les critères ci-dessus sont évalués par le chef d’établissement et les éducateurs.
  1. D’autre part, tout accessoire, pouvant gêner le bon déroulement d’un cours ou poser des problèmes de sécurité, doit être retiré par l’élève à la demande du professeur concerné. Exemple : piercing à retirer lors des cours d’éducation physique.
  1. Pour le respect du matériel et pour ne pas perturber les cours, il est interdit de boire et de manger pendant les cours. Les élèves peuvent néanmoins boire de l’eau lorsque cela s’avère nécessaire.
  2. Il est attendu des élèves qui sont en couple d’adopter un comportement adéquat et de faire preuve de pudeur et d’une certaine distance en évitant les rapprochements trop fusionnels. Tout écart de conduite sera sanctionné par une remarque disciplinaire.

 

 Matériel scolaire

  1. Les élèves respecteront le matériel et les objets personnels appartenant à autrui.

Toute dégradation du matériel entraînera la remise en état identique par ses auteurs ou ses parents. L’école ne peut en aucun cas être tenue pour responsable en cas de dégradation du matériel, les parents des différents protagonistes se chargeront de régler cela entre eux.

Objets étrangers aux cours

  1. Chacun est tenu, dans le respect de la vie en commun, de ne pas apporter d’objets étrangers aux cours tels que : objets prohibés par la loi, couteaux, cutters, objets de valeur, sommes d’argents importantes, animaux, etc. Les montres connectées, lecteurs musicaux et autres appareils électroniques doivent être déposés dans le sac personnel de l’élève, de son arrivée à l’école à son départ de celle-ci.
  2. Le GSM peut être utilisé avant 8h40 et après 16h20 dans l’enceinte de l’école. Entre 8h40 et 16h20, il doit également être déposé, éteint, dans le sac de l’élève. Celui-ci ne pourra en aucun cas être sorti, sauf autorisation d’un enseignant ou d’un éducateur. Cette règle s’applique également aux élèves ayant terminés les cours avant 16h20.
  1. Le non-respect de cette règle entraîne la confiscation de l’appareil, sans avertissement, indépendamment du fait qu’il soit utilisé ou non. Il devra être récupéré en fin de journée de cours auprès de l’éducateur qui notifiera l’infraction dans le journal de classe de l’élève. En cas de seconde infraction, la confiscation sera d’une durée de 10 jours. En cas de troisième infraction, la confiscation sera appliquée jusque fin juin. L’élève à la possibilité de récupérer sa carte SIM auprès de l’éducateur.
  1. Dans le cadre spécifique d’un cours et avec l’autorisation du professeur, l’utilisation d’un ordinateur personnel ou d’un autre appareil appartenant à l’élève peut être autorisée. En dehors de cette période, l’appareil sera laissé éteint dans le sac de l’élève, sous peine de confiscation.
  1. L’école décline toute responsabilité en cas de détérioration ou de disparition de tout appareil apporté par un élève à l’école.
  1. Lors d’une évaluation, la présence en classe d’un appareil, non explicitement autorisé par le professeur sera considéré, de facto comme une tentative de tricherie de son propriétaire, même si cet appareil est éteint et entraînera donc la note de 0.
  1. D’une manière générale, l’usage de tout objet qui ne serait pas en rapport avec l’affectation des lieux ou qui serait susceptible d’y provoquer des dégradations ou des accidents n’est pas autorisé. L’utilisation de ballons n’est permise que dans les espaces récréatifs et avec l’accord des éducateurs et des surveillants.


 

Ordre et propreté

  1. Chacun est tenu de garder l’environnement propre et ordonné partout où il va, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’école. Les papiers et les emballages de nourriture doivent être déposés dans les poubelles appropriées. Les élèves seront tenus de mettre leur classe en ordre à la fin de chaque journée. A cet effet, le professeur responsable du local établira un tableau des charges.
  2. Dans le réfectoire, chacun doit veiller au respect et à la propreté du lieu. Lorsque l’élève quitte le réfectoire après avoir mangé, il remet sa chaise sur la table et vérifie qu’il n’a pas laissé de papiers derrière lui. Toute dégradation, lancé de déchets ou abandon de déchets entrainera un nettoyage du réfectoire lorsque les élèves auront quitté celui-ci. Il est aussi attendu de l’élève qu’il se comporte de manière correcte dans le réfectoire. Si cela n’est pas le cas, l’éducateur ou le surveillant peut décider de l’exclure de celui-ci.
  3. Lorsqu’un élève est en retenue de comportement, il lui sera demandé durant la semaine de sa retenue de ramasser les papiers dans la cours de récréation et également dans le réfectoire.

Obligations des élèves face au travail

Outils de travail

  1. Il est obligatoire de se présenter aux cours muni d’un journal de classe, des manuels et du matériel requis par chaque professeur (bloc de feuilles, matériel d’écriture, …). Tout oubli sera sanctionné par une remarque de négligence.  

Journal de classe

  1. Le journal de classe fourni aux élèves est le moyen de communication entre l’école et les parents. Il doit donc être systématiquement tenu à jour par l’élève et signé en fin de semaine par les parents. Si son journal de classe n’est pas en ordre, l’élève viendra le compléter lors d’une retenue (ou heure d’étude ).
  1. Toute remarque devra par contre être signée par les parents pour le lendemain.
  1. Il permet aux parents d’être informés des matières vues en classe, de la planification des travaux, du comportement et de l’évaluation pédagogique de leurs enfants.
  1. Cet outil constitue un document administratif officiel qui doit être conservé jusqu’à la fin des études: le service d’inspection de la Communauté Française doit pouvoir obtenir les pièces nécessaires à l’exercice de son contrôle.

En fin de 6ème année, le journal de classe, les bulletins, les cahiers et les travaux écrits exécutés en classe ou à domicile doivent donc être soigneusement conservés par les parents. L’incapacité de l’élève à produire les documents scolaires demandés par le Ministère entraîne le risque pour celui-ci de ne pas obtenir son Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur (C.E.S.S.).

  1. Tout journal de classe utilisé comme agenda personnel contenant des messages privés ou dont les pages de couverture porteront des dessins ou écriture devra être renouvelé et recopié.
  1. En cas de perte ou de dégradation du journal de classe, le nouvel exemplaire doit être racheté par l’élève au prix de 5 € et de 1 € pour la pochette plastique
  1. L’élève est tenu de toujours avoir son journal de classe sur lui, aussi bien les jours d’école que lors des excursions scolaires. Tout oubli sera sanctionné d’une remarque de négligence.

Documents administratifs

  1. Le non-respect du délai de remise de documents administratifs (attestations, certificats, bulletins, etc.) peut entraîner une remarque de négligence.

Bulletins

  1. Chaque bulletin sera remis aux élèves, à l’exception du dernier bulletin de l’année qui sera remis aux parents par le titulaire. Une rencontre avec les professeurs sera ensuite organisée pour les parents qui le désirent et selon un calendrier fixé à l’avance.
  1. Il est bien entendu que les enseignants sont prêts, dans la mesure de leurs possibilités à rencontrer les parents qui le souhaitent.
  1. Le bulletin constitue un document officiel qui, à l’exception du dernier de l’année, doit être obligatoirement signé par les parents avant d’être rendu au titulaire. Ni élèves, ni parents ne peuvent y noter des commentaires.

Sorties

  1. Les voyages, les excursions et les activités extrascolaires s’inscrivent dans le projet pédagogique et sont obligatoires. Seule une raison médicale valable peut justifier un refus de participation. Le règlement d’ordre intérieur reste d’application lors de ces sorties.

Absences et retards

Absences

  1. Les seuls justificatifs d’absences légitimes sont les suivants :
    1. un certificat médical ou une attestation remise par un centre hospitalier ;
    2. une attestation de la fédération sportive compétente, présentée une semaine avant la participation à des activités de préparation ou à des compétitions (maximum 20 demi-jours par an) ;
    3. un document prouvant le décès d’un parent (dans les limites légales fixées par la Fédération Wallonie Bruxelles) ;
    4. une attestation délivrée par une autorité publique (ex : convocation judiciaire) ;
    5. un motif des parents pour des cas de force majeure ou des circonstances exceptionnelles liées à des problèmes familiaux, de santé ou de transport.

L’acceptation du motif est laissée à l’appréciation de la direction et est limitée à 8 demi-jours par an et maximum 4 demi-jours consécutifs.

  1. Les absences sans aucun justificatif écrit des parents ou pour d’autres motifs

( anticipation ou prolongation des vacances, etc.) seront considérées comme injustifiées et les parents en seront informés par écrit par la direction.

  1. En outre, les absences sans aucun justificatif écrit des parents sont considérées comme des absences injustifiées.
  1. De plus, la loi prévoit que l’accumulation des absences injustifiées conduit
  1. à la perte de qualité de l’élève régulier et rend impossible la réussite de l’élève pour l’année ;
  2. à l’éventuelle intervention du Conseiller d’Aide à la Jeunesse, à la demande du directeur, en cas d’absence inquiétante.
  1. Les absences prévisibles supposent une autorisation préalable accordée par la direction, dans le cadre décrit ci-dessus.
  1. Toute absence doit être signalée par téléphone (010/23 11 86) avant 8h40 à l’école le plus rapidement possible. Cet appel ne dispense pas de l’obligation de remettre un justificatif signé, dès que possible et au plus tard au retour de l’élève. En cas d’absence non signalée, un appel sera passé aux parents après la prise des présences.
  1. Une absence d’un demi-jour est comptabilisée dès que l’élève manque une heure de cours complète durant ce demi-jour.
  1. L’absence injustifiée d’un élève durant une évaluation certificative interne ou externe entraîne la sanction automatique de cette épreuve par une note de 0.
  1. Dans le cas d’une absence injustifiée d’un élève durant une évaluation certificative interne ou externe, le chef de l’établissement jugera, avec le conseil de classe, des compétences de l’élève pour passer dans l’année supérieure.

Retards

  1. Les élèves doivent être présents dans l’école 5 minutes avant le début des cours.
  1. Tout élève qui arrive en retard à l’école doit se présenter au secrétariat muni de son journal de classe avant de rejoindre son local de cours. La ponctualité étant de rigueur à chaque heure de cours, des retards répétitifs seront sanctionnés par une retenue

Sanctions disciplinaires

  1. Afin d’éviter au maximum l’application de cette section, les élèves s’engagent en début d’année à respecter le règlement d’ordre intérieur en le signant et en le lisant.
  1. Tout membre du personnel de l’école a, à tout moment, autorité sur tous les élèves.
  1. Une feuille mentionnant les négligences pédagogiques (oubli d’un cours, de matériel, …) et les écarts de comportements (impolitesse, refus d’obéissance, …) se trouvera dans le journal de classe et déterminera les sanctions infligées.
  1. Les infractions au ROI feront l’objet :
    1. pour une infraction légère (ex : bavardage), d’une remarque orale (selon l’appréciation du professeur) ;
    2. en cas d’accumulation de remarques orales ou d’une infraction plus importante (ex : paroles et gestes déplacés), d’une remarque écrite au journal de classe, à signer pour le lendemain par les parents ;
    3. Toute remarque non signée dans le journal de classe donnera lieu à une nouvelle remarque de négligence.
    4. après trois remarques écrites de comportement sur une période de bulletin ou une infraction importante (ex : dégradation volontaire de matériel, bagarre, insolence vis-à-vis d’un membre du personnel), d’une retenue qui sera prestée un mercredi après-midi durant deux heures.
    5. après cinq remarques écrites de négligence sur une période de bulletin, d’une sanction qui consistera lors des pauses de midi, pendant une semaine, à des travaux d’intérêt général.
    6. après trois exclusions de cours, d’une retenue de deux heures le mercredi après-midi.
    7. si le comportement de l’élève ne s’améliore pas, après trois retenues, d’une feuille de route.

C’est l’éducateur référent de chaque année qui gère les feuilles de route des élèves concernés. Le maintien ou la suppression de cette feuille sera décidée par le conseil de classe.

  1. Toute retenue non prestée, excusée par les parents, sera reportée.

Toute retenue non prestée et non excusée sera sanctionnée par un jour de renvoi.

Tout retard en retenue sera considéré comme une retenue non prestée, qui devra être représentée et sera doublée

Le Collège se réserve le droit de renvoyer un élève d’une retenue en cas de comportement problématique. Les parents seront alors avertis et la retenue  sera considérée comme non prestée et non excusée.

  1. en cas d’infraction majeure (fumer dans l’école, détention de substance illicite, absence volontaire et injustifiée d’une heure de cours,…) d’un jour de renvoi.
  2. en cas d’accumulation de plus de trois jours de renvoi ou d’un fait grave, décrit ci-dessous, d’une exclusion définitive.
  1. Les faits suivants seront sanctionnés par une exclusion définitive:
    1. tout coup et toute blessure portés sciemment à autrui ;
    2. le fait d’exercer sciemment et de manière répétée sur autrui une pression psychologique par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation ;
    3. le racket à l’encontre d’un autre élève de l’établissement ;
    4. tout acte de violence sexuelle à l’encontre d’un élève ou d’un membre du personnel de l’établissement ;
    5. la détention d’une arme dans l’enceinte de l’établissement, sur le chemin de celui-ci ou dans le cadre d’activités scolaires organisées en dehors de l’enceinte de l’école ;
    6. la possession ou la vente de drogue à un élève de l’école à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école ;
    7. tout cumul de 3 jours de renvoi ;
    8. tout écart de discipline commis par un élève sous contrat.

 

  1. En application de l’article 8 § 1 du Décret «Missions», préalablement à toute exclusion définitive ou en cas de refus de réinscription, le chef d’établissement convoque l’élève et ses parents ou la personne responsable par lettre recommandée. Cette audition a lieu au plus tôt le 4eme jour ouvrable qui suit la notification de la convocation par lettre recommandée. La convocation reprend les griefs formulés à l’encontre de l’élève.
  2. Si les parents ou la personne responsable ne donnent pas de suite à la convocation, un procès-verbal de carence est établi et la procédure disciplinaire peut suivre normalement son cours.
  3. Préalablement à toute exclusion définitive, le chef d’établissement prend l’avis du Conseil de classe ainsi que celui du centre P.M.S., chargé de la guidance.
  4. L’exclusion définitive dûment motivée est prononcée par le chef d’établissement mandaté par le Pouvoir Organisateur à cet effet et est signifiée par lettre recommandée aux parents.
  5. Si la gravité des faits le justifie, le chef d’établissement peut décider d’écarter l’élève provisoirement de l’établissement pendant la durée de la procédure d’exclusion définitive. Cette mesure d’écartement provisoire est confirmée aux parents de l’élève mineur dans la lettre de convocation.

Assurances

  1. Le Pouvoir Organisateur a souscrit une police d’assurance responsabilité civile et accident corporel couvrant tous les élèves régulièrement inscrits dans l’établissement.
  1. Tout accident, quelle qu’en soit la nature, dont est victime un élève dans le cadre de l’activité scolaire et sur le chemin de l’école, doit être signalé, dans les meilleurs délais, à l’école, auprès du secrétariat.
  1. Ni l’établissement scolaire ni la compagnie d’Assurances ne couvrent les risques en cas d’auto-stop et de vol.

Frais scolaires

  1. Les parents s’engagent à s’acquitter des frais scolaires dans le respect des dispositions légales de l’article 100 du Décret « Missions ».

Dispositions finales

  1. Le présent règlement d’ordre intérieur ne dispense pas les élèves, leurs parents ou la personne responsable, de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent, ainsi qu’à toute note ou recommandation émanant de l’établissement.
  1. L’ensemble de ces règles s’applique à tous les élèves.
  1. Le chef d’établissement ainsi que tous les membres du corps professoral et de l’équipe administrative souhaitent une excellente année scolaire à tous les élèves.
lundi, 25 août 2014 00:00

Règlement des études

Écrit par
Le présent règlement a pour objectif de préciser le cadre du travail scolaire auquel élèves, parents et professeurs devront se référer.  Il définit également les procédures d’évaluation et de certification, ainsi que la marche à suivre en cas de contestation des décisions du Conseil de classe. L’inscription ne devient effective qu’après signature(s) signifiant l’adhésion au document, comme c’est également le cas pour le règlement des études, le règlement d’ordre intérieur, le projet pédagogique et le projet d’établissement.

Le travail de l’étudiant

Le Collège permet à chaque élève de progresser à son rythme en pratiquant une évaluation formative.

Notre formation vise à développer chez l’élève, les capacités et le discernement intellectuel, le sens de l’initiative et la prise de responsabilité, l’acquisition progressive d’une méthode de travail et la capacité à s’intégrer dans une collaboration d’équipe.  Ces objectifs ne peuvent toutefois s’atteindre sans le respect des consignes données et des échéances, ni sans apporter le meilleur soin à la présentation des travaux.

Les professeurs et plus particulièrement le titulaire sont attentifs à l’évolution de l’élève sur ces différents plans, et les parents accordent également leur vigilance aux résultats de leur enfant ainsi qu’aux communications qui leur sont transmises, notamment via le bulletin et le journal de classe. En cas de difficulté, le titulaire est la personne de référence, tant pour l’élève que pour ses parents, lesquels s’efforcent toutefois de le rencontrer en priorité lors des réunions organisées à cet effet.

Afin de clarifier les règles de travail, les paragraphes qui suivent décrivent les exigences des principales activités scolaires.

1. Travail en classe               

L’élève adopte une attitude de participation active, celle-ci pouvant varier selon les circonstances (écoute attentive, prise de notes, réalisation des exercices, intervention dans les dialogues tout en respectant les autres, …).  L’élève est toujours en possession de son matériel, de son journal de classe qu’il doit tenir à jour, de même que ses notes de cours.

2. Travail à domicile 

Sous la guidance du professeur, à l’aide de son journal de classe ou d’autres outils, l’élève s’efforce de planifier son travail.  Les travaux doivent être présentés proprement, être approfondis selon les objectifs préalablement fixés par le professeur, et être remis dans les délais. 

3. Travaux de recherche

                Les travaux de recherche réclament une organisation à plus long terme à laquelle les élèves sont préparés sous la guidance du professeur.  La complexité des tâches dépend bien sûr du niveau d’études, de nombreuses compétences pouvant être évaluées à travers ce type de travail.  L’élève est progressivement formé, au cours des années, à maîtriser chacune des étapes suivantes, lesquelles sont explicitées par les professeurs :

  • explorer, puis cerner le sujet ;
  • savoir où chercher des documents et recourir à une diversité de sources ;
  • donner un fil conducteur en établissant un plan de travail et un but à atteindre;
  • trier et hiérarchiser les informations ;
  • rédiger en structurant le sujet ;
  • se relire, se corriger et mettre au propre.

 

4. Travaux de groupe

Les travaux de groupe peuvent eux aussi consister en une recherche et les étapes en sont les mêmes que ci-dessus.  L’objet d’un travail de groupe peut toutefois être plus réduit : analyse d’un texte, d’un document, présentation d’une lecture, création collective ponctuelle, etc …

Dans tous les cas, les élèves se partagent la tâche selon un objectif précisé sous les conseils puis l’approbation de l’enseignant.  La part de chacun doit être identifiable soit dans la rédaction, soit dans la présentation orale (ou les deux), soit par la capacité à répondre à des questions sur le travail.  De l’élève qui ne s’est pas impliqué, le professeur peut exiger un travail individuel en lieu et place du travail de groupe.

 

5. Évaluations formatives et certificatives

Dans le cadre de son cours, le professeur organise, tout au long de l'apprentissage des compétences, des évaluations formatives qui sont consignées dans le bulletin à chaque période.

L'enseignant organise également des évaluations certificatives  pour vérifier l'acquisition des compétences. Celles-ci peuvent être organisées durant l'horaire régulier ou sous forme de sessions d'examens ; elles sont également consignées dans le bulletin à chaque période.

Pour chaque heure de cours, les matières enseignées précédemment sont censées être connues.  Pour une révision plus globale, le professeur prévient de la date de l'évaluation.  Une vigilance est exercée par le(s) titulaire(s) et le(s) délégué(s) de classe pour que plusieurs grosses évaluations ne se concentrent pas sur un laps de temps trop court.  Une échéance ajournée n’est toutefois plus modifiable.

Les évaluations certificatives des sessions de décembre et de juin constituent des épreuves-repères permettant de faire le point sur un ensemble de connaissances et compétences.  Ils jouent donc un rôle essentiel dans l'évolution du parcours scolaire de l'élève.

L’élève prépare avec soin, à domicile ses évaluations formatives et certificatives, et accorde toute son attention aux séances de correction suscitées par le professeur.

 

6. Dispositifs en cas de défaut

Un travail non remis à la date fixée est sanctionné par la note « zéro ».  Cette sanction n’empêche nullement le professeur d’exiger la présentation de ce travail dans les plus brefs délais.  La nouvelle appréciation chiffrée viendra, si le travail est valable, atténuer les effets de la première mais ne l’annulera pas.

En cas d’absence lors d’une évaluation certificative, l’élève devra fournir soit un certificat médical s’il est malade, soit avoir obtenu une autorisation de la direction pour tout autre motif sérieux.  À ces conditions, l’examen peut être représenté à une date ultérieure.

 

Système d’évaluation

  1. Objet de l’évaluation

L’élève est évalué sur l’ensemble des activités mentionnées au point I. Les sessions d'examens jouent un rôle essentiel dans l’évaluation globale puisqu’elles sont censées faire le point sur une grande partie des compétences.  Néanmoins, toutes les compétences ne peuvent être évaluées lors de ces sessions, notamment celles qui sont spécifiques aux travaux de recherche et aux travaux de groupes.  Le bulletin reprend le système de pondération en cours d’année et par branche.

  1. Responsabilités

Le professeur est responsable de l’évaluation dans sa branche.  Il lui revient donc de préciser ses objectifs et d’annoncer ses critères d’évaluation aux élèves.  Le seuil des 50% marque la réussite.

Le Conseil de Classe est responsable de l’évaluation certificative de l’élève, c’est-à-dire de son passage de niveau et de son orientation.  Les décisions sont prises en juin et il n’y a pas d’examen de passage.  Les questions d’évaluation certificative sont régies par la Circulaire 2741 du 05 juin 2009. En fin de 1ère année commune (1°C), l’élève est orienté vers la 2ème année commune (2°C

  1. Travaux de vacances

Sans que cela ne modifie en rien la décision du Conseil de Classe, celui-ci peut également imposer à l’élève des travaux de vacances à réaliser pour la rentrée.  Ce dispositif est prévu afin d’aider l’élève à combler ses lacunes en vue de l’année suivante

Contestations et recours

                Les parents peuvent contester l’attribution d’un certificat ou avis restrictif d’orientation en apportant un élément neuf inconnu du conseil de classe de juin.  Il existe sur ce point une procédure de contestation interne et une procédure de recours externe.  La première doit avoir été épuisée avant de passer éventuellement à la seconde.

  1. Recours interne 

La contestation interne ne peut être examinée que si elle respecte la procédure suivante :

  • les parents prennent connaissance des résultats le jour prévu pour la remise des bulletins;
  • conformément aux instructions de l’article 9 bis de la loi du 19 juillet 1971, cette procédure doit se dérouler au moins sur les deux derniers jours d’ouverture d’école précédant les vacances scolaires. Concrètement, cette année, elle s’étaler au moins sur les 29 et 30 juin 2015.
  • ils introduisent une procédure de contestation auprès de la Direction ou de son délégué.  Il leur est possible de consulter les épreuves constituant le fondement ou une partie du fondement de la décision du Conseil de Classe, en présence du (des) professeur(s) concerné(s), ou de la Direction ou de son délégué.  Les parents peuvent se faire accompagner d’un membre de la famille, mais ne peuvent avoir accès aux épreuves d’un autre élève. La Loi ne prévoit pas non plus qu’ils puissent emporter une copie. Si les parents persistent dans la contestation, le chef d’établissement ou son délégué acte leurs déclarations et motivations.  Le procès-verbal doit être signé par les requérants.  La Direction examine avec le Conseil de Classe si la demande est recevable.  Le Conseil de Classe est le seul organe habilité à changer la décision à ce stade de la procédure;
  • les parents sont invités à se présenter le dernier jour ouvrable de juin sur rendez-vous pour recevoir notification de la décision.  Celle-ci doit être transmise par écrit, contre accusé de réception, ou par recommandé le 1er jour ouvrable qui suit le 30 juin.
  1. Recours externe

Les parents non satisfaits de l’issue de la procédure interne peuvent faire appel à la procédure de recours externe.

Pour être valable, la demande doit être envoyée par lettre recommandée à l’adresse ci-dessous dans les 10 jours de la réception de la notification de la décision faisant suite à la contestation interne.

Conseil des Recours de l’Enseignement Libre

Fédération Wallonie Bruxelles

Administration de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique

Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire

Bâtiment Lavallée II

Rue Adolphe Lavallée, 1

1080 Bruxelles

La motivation précise du recours doit être indiquée dans la lettre et copie de celle-ci doit être envoyée le même jour, par lettre recommandée également, au chef d’établissement.  Dans le cas où la décision du Conseil de recours réforme la décision du Conseil de Classe, elle remplace celle-ci.

Réunions de parents

Des réunions de parents sont organisées au cours des trimestres et lors de la remise des bulletins de fin de trimestre.

La guidance de l’élève étant une coresponsabilité de l’école, du centre PMS et des parents, l’école insiste beaucoup auprès de ces derniers pour qu’ils prennent contact avec les professeurs en ces occasions privilégiées.

Lorsqu’une réunion de parents est prévue pour la remise des bulletins, ceux-ci ne sont transmis que le jour et aux heures prévues.  Les résultats ne sont pas envoyés par La Poste.

Régularité de l’élève

Le premier devoir de l’élève est d’être présent au cours et de travailler les compétences visées par chacune des matières.  Nous renvoyons au règlement d’ordre intérieur et au décret sur les missions de l’enseignement du 24 juillet 1997, pour rappeler que l’élève qui s’absente régulièrement sans justification peut perdre sa qualité d’élève régulier et par conséquent les effets de droit attachés à la sanction des études.

Dispositions finales

Le présent règlement des études ne dispense pas les élèves et leurs parents de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent ainsi qu’à toute autre note ou recommandation émanant de l’établissement.

Pour le Pouvoir Organisateur,

Xavier Cornet d’Elzius.